Blog
//
30.04.2016
TIGER RUN de Sally Nyolo

Sally Nyolo est indéniablement l’une de mes chanteuses préférées. Encore enfant au Cameroun, je m’étais épris très tôt de son très connu Tam-Tam , chanson indémodable, que j’écoute aujourd’hui encore avec la même émotion, le même plaisir. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Sally Nyolo est une chanteuse originaire du Sud-Cameroun. Elle fit partie du groupe belge ZAP MAMA, et en 1996 elle enregistra son premier album Tribu comportant le fameux titre TamTam. J’aime à la résumer en trois mots :

                                                                                     Sally et son sourire

Ça a l’air tout banal de le dire, mais le sourire de la belle Sally est son plus bel atout. Un sourire avenant! Un sourire béant ! Un sourire qui n’a au fil du temps pris aucune ride. Ce sourire qui la rapproche de ses fans. On a juste envie de la prendre dans les bras, d’être son ami, de l’écouter.

                                                                                           Sally et ses tenues

C’est une artiste fidèle à elle-même, sincère, et dont l’œuvre artistique brille par sa cohérence. Depuis que je la connais, elle arbore son style naturel, bigarré, des tenues qui rappellent éminemment l’Afrique et ses tresses , symbole fort de sa pureté, témoignent de l’amour que la chanteuse porte pour le naturel, pour son continent.

                                                                                         Sally et son Mvett

 

La très belle femme joue du Mvett, elle l’a presque toujours dans la main, lors de ses concerts. Le Mvett est un instrument de musique à cordes, qu’on retrouve le plus souvent chez les peuples Beti, Fang, Bulu d’Afrique centrale et dont l’usage revêt une portée spirituelle et poétique. C’est avec le Mvett que Sally Nyolo assaisonne ses chansons et leur prodigue leur allure inimitable.

tiger run                               

                                                                  Sally et sa voix

C’est une voix piment-miel, comme j’aime à la décrire, car elle est peut être très puissante, très solide, inépuisable. Mais aussi très mielleuse , suave et délicate. Sally n’a en réalité pas besoin d’instrument, sa voix est son instrument premier.

La camerounaise a à son actif aujourd’hui, sept albums : Tribu, Multiculti, Béti, Zaïone, Mémoire du Monde, La Nuit à Fébé, et le tout récent Tiger Run qui est dans le bacs depuis le 29 septembre dernier.

Tiger Run

Le titre Bidjegui ouvre cet album. Bidjegui veut dire en francais les disputes, les échanges, les paroles. En l’écoutant, on a l’impression de se retrouver au Sud Cameroun. Le titre est enjoué, comme un chant de bienvenue. C’est une chanson dansante mais pas trop, arrosée par les sons envoutants de guitare, de la voix enjôleuse de la chanteuse. Ensuite on a l’une de mes chansons préférées de l’album, Me So Wa Yen (Je suis venu te voir). C’est du bikutsi très très endiablé comme seule Sally Nyollo en a le secret.

On plonge par la suite dans une ambiance moins dansante, avec Tiger Run qui donne le nom à cet album. Ici elle chante en anglais et elle chante avec une extraordinaire profondeur. C’est la partie la plus chargée d’émotions de l’album. Le point fort de cette chanson ce sont d’abord ses paroles efficaces, justes. C’est également le cas du premier single Le Faiseur De Pluie Par Tous Les Temps et de Welcome dans lequel elle dit : « les idées en magazine , je ne crois plus quoi en penser (…) la télé m’assomme de fantasmes deplacés… ». C’est sur Tiga, que Tiger Run se referme. Titre chanté en francais et eton; les sons de balafon et de guitare s’accordent pour vous flanquer l’envie de reécouter cet album juste après l’avoir fini. C’est doux mais ça se laisse danser juste en hochant la tête ou tout doucement le corps et les reins.

Tiger Run est un retour aux sources, un voyage dans les forêts du Sud Cameroun, une promenade en Afrique mais aussi un tour du monde, car Sally Nyolo y chante en francais, eton, Anglais; une rencontre de sonorités ecclectiques. Achetez-le , vous ne le regretterez pas!

No Comments

Post A Comment